Idées

Pour vivre heureux, vivons égaux ! De Kate Pickett & Richard Wilkinson

wilkinson-pickett

Voici un ouvrage important dans un contexte où les inégalités prégnantes sont au cœur des revendications sociales actuelles. Une démonstration que les sociétés fondées sur l’égalité, le partage et la réciprocité engendrent des niveaux de bien-être bien plus élevés pour tous.

Les professeurs Kate Pickett et Richard Wilkinson étudient ensemble depuis 2007 les conséquences néfastes et très concrètes des inégalités sociales sur la santé et le bien-être. Leurs travaux ont constitué une contribution majeure au débat public sur les politiques sociales.

pickett-wilkinson-couv
Richard Wilkinson et Kate Pickett sont épidémiologistes et universitaires et ont mis les inégalités au cœur du débat public en démontrant que les sociétés inégalitaires ont de moins bonnes performances que les sociétés plus égalitaires, et ce dans tous les domaines, de l’éducation à l’espérance de vie.

Ils expliquent maintenant l’impact que les inégalités ont sur nous en tant qu’individus: comment elles affectent notre manière de penser, de sentir, de nous comporter. Ce livre apporte la preuve indiscutable que les inégalités matérielles ont des effets psychologiques puissants: plus le fossé entre les riches et les pauvres se creuse, plus on a tendance à se définir avec des termes comme inférieur ou supérieur.

Les auteurs analysent une quantité impressionnante de données pour montrer empiriquement, par exemple, qu’un faible statut social est corrélé à un haut niveau de stress ou que les taux d’anxiété et de dépression sont directement liés au niveau des inégalités, ce qui confère une importance primordiale au statut social.

Wilkinson et Pickett décrivent aussi comment ces effets de la hiérarchisation de nos sociétés ont évolué, et pourquoi les inégalités nous touchent aussi profondément.

Ce faisant, ils contestent l’idée que les humains soient naturellement égoïstes et en compétition. Ils remettent aussi en cause l’idée selon laquelle les inégalités seraient le produit de différences «naturelles» de capacité.

Le livre met en lumière nombre des problèmes parmi les plus urgents auxquelles notre société fait face aujourd’hui, mais ne se contente pas de les recenser. Il démontre que des sociétés fondées sur l’égalité, le partage et la réciprocité engendrent des niveaux de bien-être bien plus élevés et nous montre le chemin qui y mène.

Kate Pickett & Richard Wilkinson, Pour vivre heureux, vivons égaux ! Comment l’égalité réduit le stress, préserve la santé mentale et améliore le bien-être de tous
24,50 €, 414 pages, parution le 13 février.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire