Idées

Meilleures ventes : Joël de Rosnay, « La Symphonie du vivant, Comment l’épigénétique va changer votre vie »

joel-rosnay-symphonie-vivant-ventes

En librairie depuis le 7 mars dernier, le nouvel essai de Joël de Rosnay La Symphonie du vivant figure à la 13e place dans le classement des meilleures ventes de Livres Hebdo et 5e dans celui de l’Express à paraître la semaine prochaine.

Il était l’invité de François Busnel dans La Grande Librairie :

Jusqu’à ces dernières années, la science expliquait que nous étions programmés par notre  patrimoine génétique. Or, à la lumière de recherches récentes, les scientifiques revoient leur théorie. La nouvelle révolution en biologie, appelée épigénétique, montre que votre comportement quotidien – ce que vous mangez, l’exercice que vous pratiquez, votre résistance au stress, le style de vie que vous adoptez… – va inhiber ou activer certains de vos gènes. Vous êtes comme le chef d’orchestre d’une symphonie, co-auteur de votre vie, de votre santé, de votre équilibre. Joël de Rosnay raconte cette révolution et ses répercussions sur le «vivant». Il dispense également de nombreux conseils pour prendre soin de son environnement personnel, et ainsi rester en bonne santé.

Par ailleurs, il élargit cette notion, fondée sur l’interdépendance entre individu et environnement, à la société tout entière. Il dessine les fondements du monde de demain en imaginant le passage d’une démocratie représentative à une démocratie participative, et enjoint les nouvelles générations à faire le pari de moins de compétition et de plus d’optimisme. Il décrit des citoyens engagés à tous les niveaux de décision (politique, économique, sociétal…) et l’avènement d’une économie plus collaborative et « circulaire ».

Ce livre fondamental veut inciter le lecteur à réfléchir aux impacts de cette révolution majeure dans la manière de construire sa vie personnelle et de décider des futures évolutions sociétales.

Joël de Rosnay, La Symphonie du vivant.
20€, 240 pages, en librairie.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire