Idées

« La pensée en otage, s’armer intellectuellement contre les médias dominants » : le nouveau livre sans concession de Aude Lancelin

aude-lancelin-la-pensee-en-otage-editions-les-liens-qui-liberent

Lauréate du prix Renaudot essai 2016 pour son ouvrage Le monde libreAude Lancelin revient avec un nouveau livre événement. Un ouvrage indispensable pour s’armer intellectuellement contre les mythes, les contre-vérités et les pseudo-évidences véhiculés par les gardiens de nos médias à la sauce CAC 40.

 

Dans ce nouveau livre, Aude Lancelin tire ici la sonnette d’alarme sur ce monde médiatique de plus en plus verrouillé. Elle déconstruit toutes ces idées fausses qui neutralisent le débat… mettant, de fait, la pluralité de la presse d’opinion et la vie démocratique en périls.

Aujourd’hui, il est plus que jamais important d’identifier les différentes idées fausses qui empêchent le public de prendre conscience de la nécessité de  s’emparer de la question des médias, et d’en faire une question politique prioritaire. Voilà pourquoi l’auteur démonte ici quelques mensonges éhontés trop largement répandus :

  • Les actionnaires de médias « n’interviennent » pas ;
  • On ne peut pas se passer de ces grands capitaux privés ;
  • Critiquer les médias c’est attaquer les personnes ;
  • Il y a de la diversité, « les médias » ça n’existe pas ;
  • Les journalistes doivent être neutres ;
  • Les journaux sont par définition des forces démocratiques, à défendre quoiqu’il arrive ;
  • Les médias ne peuvent pas grand-chose ;
    etc.

Dans ce court essai, vif et percutant, Aude Lancelin s’attache à dénoncer méthodiquement tout l’argumentaire ambiant, prôné par l’establishment, qui œuvre à verrouiller toujours plus le système d’information français.

.
aude-lancelin-la-pensee-en-otage-editions-les-liens-qui-liberent

 

Aude Lancelin, La pensée en otage, s’armer intellectuellement contre les médias dominants.
110 pages, 10€, en librairie.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire