Idées

EXTRAIT | « Faire battre le cœur du monde », de Cyrielle Hariel

faire-battre-le-coeur-du-monde-cyrielle-hariel-editions-les-liens-qui-liberent

Découvrez un extrait du livre de Cyrielle Hariel : Faire battre le cœur du monde.

 

Révolutionnons positivement le monde ensemble

Beaucoup d’entre vous, sans doute, viennent de découvrir l’existence des changemakers dans ces pages. Si vous les connaissiez déjà, c’est certainement que vous êtes un membre actif de l’«économie sociale et solidaire», ou ESS. Sinon, leur destin et leur parcours restent souvent méconnus. Parce que ces initiatives vertueuses, positives, inclusives et durables ne sont pas «dangereuses» pour l’homme ni pour la santé, elles ne font jamais l’ouverture des journaux télévisés et ne sont jamais en tête des actualités sur les moteurs de recherche. Quoique… Une tendance aux informations enrichissantes et constructives commence à se frayer une place dans les rédactions. #SoyonsOptimistes

Pourtant, je suis sûre qu’une majorité d’entre vous aimeraient davantage être informés des actions et des réussites de toutes ces personnes inspirantes. Je soupçonne même certains de vouloir les rencontrer. Je me trompe? Vous avez bien raison. Cela n’a rien de désagréable de rencontrer des gens optimistes, audacieux et engagés! Au contraire, cela vous donnerait plutôt envie de faire comme eux. Qui sait?

La solidarité fait battre leur cœur, l’intérêt pour les générations futures est sur leurs lèvres, ils incarnent une certaine idée de l’avenir durable. Pouvoir commencer sa journée ou la terminer en suivant ces acteurs qui se battent pour un monde meilleur, parfois en bas de chez nous, changerait nos perspectives sur l’avenir de la planète.

.
faire-battre-le-coeur-du-monde-cyrielle-hariel-les-liens-qui-liberent

Cyrielle Hariel, Faire battre le cœur du monde.
176 pages, 18 €, parution le 22 mars 2018.

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Inzender
    15 mars 2018 à 20 h 24 min

    Les Liens qui Libèrent, thanks for the article post.Really thank you! Great.

  • Répondre
    LIMASSET Jean-Claude (Ingénieur Chimiste)
    17 mars 2018 à 11 h 47 min

    à Guillaume PITRON, auteur de « La Guerre des métaux rares »,

    J’ai beaucoup apprécié votre livre,… mais ne peux m’empêcher de vous faire la remarque suivante:
    Vous auriez dû l’intituler: » La Guerre des matériaux rares », ou mieux « … des éléments (sous-entendu chimiques) rares »; en effet, dans le Tableau de Mendeleïev que vous reproduisez en Annexe 1, la colonne du carbone sépare , à gauche les « métaux »( donnant des cations ex: Na+) des « métalloides » à droite ( donnant des anions ex: Cl¨¨).
    Ainsi, l’Antimoine (Sb), le bismuth (Bi) ou l’Ytterbium (Yb) par exemple sont des métalloîdes au même titre que le Phosphore ou le Chlore situés dans les même colonnes, et non des métaux.
    Vous remarquerez aussi que ( votre Annexe 13), l’U.E. parle bien de « matières » critiques et non de » métaux ».
    Félicitation en tout cas pour la richesse de vos sources bibliographiques.

  • Laisser un commentaire