Idées

Extrait | L’abécédaire engagé d’Attac

extrait-attac-abecedaire-engage

D’altermondialisme à Zapatisme, l’association Attac fête ses 20 en publiant son abécédaire engagé composé d’une soixantaine d’entrées rédigées par des membres d’Attac..
Découvrez ici l’avant-propos de cet ouvrage !

60 contributions pour scruter Attac et le mouvement altermondialiste

Dominique Plihon, Raphaël Pradeau et Aurélie Trouvé, porte-paroles d’Attac France

Juin 1998 : Attac est créée à la suite de l’appel d’Ignacio Ramonet dans Le Monde diplomatique, en décembre 1997, pour s’opposer à la mondialisation financière et à la spéculation qui dévastent alors les pays dits « émergents » d’Asie. Attac a donc 20 ans en 2018. C’est beaucoup et c’est peu à la fois ! C’est beaucoup parce que nous avons connu tellement de péripéties depuis 1998, mais c’est peu dans la longue histoire du mouvement social. C’est pour cela que nous voulons poursuivre notre aventure émancipatrice.

Nous avons voulu faire des 20 ans d’Attac un moment à la fois politique et festif. C’est dans cet esprit que de nombreux événements sont organisés en 2018 par Attac et ses comités locaux* à Paris et dans les régions. Nous avons aussi décidé de publier ce livre. En optant pour une formule originale et ouverte, sous la forme d‘un abécédaire, avec une soixantaine d’entrées courtes rédigées par une constellation très variée de membres d’Attac, mais aussi et surtout de nos partenaires et complices qui ont accompagné Attac pendant ses deux premières décennies. Ces contributions sont très différentes, elles mêlent des références à l’histoire d’Attac et du mouvement social en France, à l’échelle européenne et internationale, elles tirent des leçons de nos victoires et échecs, et se projettent sur l’avenir du mouvement social et citoyen.

Plusieurs contributions reviennent sur le rôle d’Attac. Ses fondateurs l’avaient définie comme une « association d’éducation populaire tournée vers l’action». Présente dans une trentaine de pays, Attac est devenue une composante majeure de l’altermondialisme qui met l’accent sur la solidarité internationale et s’oppose aux politiques xénophobes appliquées aux migrations. Avec un mot d’ordre commun – «Un autre monde est possible ! » – et la conviction que le mouvement social international a un rôle central à jouer pour déjouer les pièges de la mondialisation néolibérale, et pour mettre en œuvre des mutations et des alternatives au système dominant, et organiser la transition écologique et sociale.

Plusieurs textes rappellent que la lutte contre l’emprise de la finance et de Wall Street a été depuis ses débuts au cœur de la stratégie d’Attac pour la mise en place de la taxe sur les transactions financières et la fermeture des paradis fiscaux. Sont également présentées des mobilisations majeures auxquelles Attac a participé au sein du mouvement social et citoyen, contre les traités de libre-échange (TAFTA et CETA, notamment), les grands projets inutiles et imposés comme Notre-Dame-des-Landes – et son antithèse, la ZAD. Sans oublier l’opposition aux politiques néolibérales, génératrices d’inégalités croissantes, et qui s’attaquent à la protection sociale, aux retraites, portent atteinte à la démocratie et aux droits des lanceuses et lanceurs d’alerte.

La stratégie internationaliste d’Attac s’est manifestée par sa participation à des temps forts de mobilisation du mouvement altermondialiste – les Forums sociaux mondiaux, les contre-sommets (notamment de l’OMC, du G7, du G8, du G20…), les universités d’été européennes, etc. –, avec un objectif principal : défendre les biens communs de l’humanité que sont la paix, la stabilité financière, la justice sociale, la planète et son climat.

On ne peut pas comprendre Attac sans rappeler son fonctionnement original, analysé par plusieurs personnes dans cet ouvrage et qui repose en partie sur trois composantes : les adhérentes et adhérents et les comités locaux qui sont la force vive d’Attac, le Conseil scientifique, avec sa fonction de contre-expertise face à l’idéologie dominante, et le collège des fondateurs, composé de médias alternatifs et d’organisations syndicales et citoyennes, un facteur important d’enracinement d’Attac au sein du mouvement social.

abecedaire-engage-attac-association

L’abécédaire engagé d’Attac
160 pages, 20 €, en librairie le 29 août.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire