Idées

« Faire battre le cœur du monde » : Cyrielle Hariel est partie à la rencontre des « changemakers »

faire-battre-le-coeur-du-monde-cyrielle-hariel-les-liens-qui-liberent

Redonner vie à son propre cœur, rencontrer celui des autres, pour faire battre le « cœur du monde ». Cyrielle Hariel nous emmène en voyage, à la rencontre de celles et ceux qui luttent pour un meilleur avenir ensemble.

.

Bercée puis inspirée depuis sa plus tendre enfance par celui en lequel elle voit, son premier « écolo-humaniste » Michael Jackson, elle part en mission humanitaire en 2014 au Bangladesh. À la suite de ce voyage à la rencontre de la minorité ethnique « Rohingya », on diagnostique chez Cyrielle Hariel un « trou dans le cœur », soit une malformation cardiaque congénitale devant être soignée de toute urgence par la pose d’une prothèse dénommée « parapluie ». Une annonce bouleversante, aux conséquences pourtant étonnantes. D’un nouveau cœur découlent un nouveau départ et regard, de nouvelles perceptions, une compréhension du monde définitivement autre. Devenue journaliste engagée, Cyrielle décide de prendre la parole en recueillant celles des autres.

Les autres, ce sont ces « changemakers », ceux qui, comme elle, changent le monde en le regardant autrement. Des Nobel de la paix à sa Sainteté le Dalaï-Lama, aux militants féministes ou écologiques Vandana Shiva, Arnold Schwarzenegger, Deepak Chopra, Pr Yunus, Dr Jane Goodall, capitaine Paul Watson, ou Pierre Rabhi : et tant d’entrepreneurs sociaux, d’hommes et de femmes qui trouvent des solutions face à la crise humanitaire, écologique que nous traversons.

Retraçant son parcours et celui des personnes qu’elle interview, ce livre est une histoire singulière, mais c’est aussi un voyage au cœur de la vie, de l’enfance, de nos origines, de nos regards, de nos avenirs ensemble. Le voyage part du cœur, celui qui bat en nous, qui peut être malade, qui réclame notre attention individuelle et collective. Nous parcourons le chemin du pacifisme, de l’écologie, et comprenons au fil des pages qu’au-delà du récit personnel, il s’agit de notre histoire collective. Que nous devons tous ensemble changer de regard pour changer le monde.

Ce livre optimiste, est un hymne à tous les acteurs du changement que nous sommes, pour une société plus altruiste. Un message porteur de paix, de solidarité, d’humanité.

.

Journaliste pour Europe 1 et Ushuaïa TV, engagée un temps auprès d’Action Contre la Faim, Cyrielle Hariel défend une vision du monde « Green & Positive ». Le « cœur », symbole de son engagement, de son histoire personnelle, est devenu sa signature.

 

faire-battre-le-coeur-du-monde-cyrielle-hariel-les-liens-qui-liberent

.

Cyrielle Hariel, Faire battre le cœur du monde.
176 pages, 18 €, parution le 22 mars 2018.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire